Bienvenue

Le danger guette nos terres
Saurez-vous l'endurer ?

Navigation Rapide


Topforums


Votez toutes les deux heures ! :)

News

15/04/2017
Ouverture du forum
15/04/2017
Recrutement des modérateurs ouverts voir ce lien
26/04/2017
Le système de leveling et de compétences est quasi opérationel

Meilleurs voteurs

Code par MV/Shoki - Never Utopia
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 :: Avant le rôle play :: Fiches Tashank(s) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fiche] Kaidenn Al'hund

avatar
Kaidenn
Maître du Jeu
Crédits avatar : .
Messages : 65
Emploi : Mercenaire
Expérience :
0 / 1000 / 100

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 3:53

Le sang n'attire que le sang

Age : 27
Sexe : Homme
Race : Tashank
Métiers : Mercenaire

AL'HUND Kaidenn
Caractère
Concernant son caractère, Kaidenn est plutôt extravertie et aime faire parler de lui. Très certainement à cause de ses gènes de Tashanks bien évidemment. Il a beau savoir depuis le temps que cela peut s’avérer dangereux en milieu hostile, ou bien même lasser ses compagnons, il ne peut juste pas s'en empêcher.

Pour aller plus loin, il aime plaisanter et rire de tout, absolument tout. Selon lui, c'est impossible de trouver un sujet sur lequel on ne puisse pas plaisanter. Ce comportement donne une raison de plus aux gens pour ne pas réussir à le supporter, mais c'est avant tout une façade. Sa fausse joie de vivre cache en réalité sa peur de perdre ses proches,
et bien d'autres problèmes auxquels il doit faire face dans ce monde.

De manière générale, il y a peu de gens que Kaidenn n'aime vraiment pas. Cependant, il a vraiment du mal avec les personnes ayant tendance à se prendre eux même et le monde qui les entoure trop aux sérieux. Ils pensent qu'ils ne se rendent pas compte à quel point le terrain de jeux sur lequel ils vivent est gigantesque. Parce que pour Kaidenn, la vie est un jeu. Un jeu dangereux, mais un jeu qui vaut la peine d'être joué.

Il a une aversion toute particulière pour les serpents, et les êtres rampants de manière générale, il n'a pourtant aucune idée d'où cela vient, mais rien que l'idée d'en croiser l'angoisse.
Physique
Mesurant environ un mètre quatre-vingts, Keidenn est plutôt dans la moyenne en tant que Tashank. Ses yeux et ses cheveux ont une teinte claire, ce qui fait contraste avec son style vestimentaire. Il a beau aimer attirer l'attention, son physique laisse plutôt à penser qu'il essaie de se fondre dans la masse, comme s'il était en éternel contradiction avec lui-même.

Il possède une forte musculature qu'il s'est forgée au fil des années et des missions qu'il a accomplies, ainsi que des cicatrices acquises pour la plupart à cause d’erreur qui auraient pu lui être fatale. Elles sont un rappel constant qu'être au centre de l'attention est rarement la meilleure des solutions.

Ses longs cheveux blonds dépassent constamment de sa capuche et font totale opposition aux vêtements sombres qu'il a l'habitude de porter.
Histoire

D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Kaidenn n'a pas eu une enfance très compliquée. Fils unique élevé par des parents aimants, il a grandi dans une bonne ambiance. Ses parents tenaient une boutique de babioles et autres vieilleries. Il allait souvent les aider pour le rangement. Quand il n'était pas à la boutique, on le retrouvait la plupart du temps chez son grand-père. Il habitait en périphérie de la ville, pas très loin de la porte Tashank de la ville. Souvent, ils s'aventuraient hors de la ville, mais n'allaient jamais très loin, sachant le danger qui les guettaient à l'extérieur.
C'était lors de ses expéditions avec son grand-père qu'il lui apprenait à "danser", C'est ce terme qu'il employait pour qualifier son art du combat. Lors de ses séances, il était très dur, mais c'était efficace. Très rapidement, il apprit à manier une dague et une épée courte en même temps, toutes les deux inversées.

La première fois qu'il avait vu son grand-père manier une paire d'armes comme celle-là, il comprit tout de suite pourquoi il appelait cela "danser". Il tournoyait, virevoltait dans des mouvements très fluides, donnant aux pantins d'entraînement des coups si puissant que cela ne semblait pas réel. Autant dire que les premiers essais de Kaidenn ne furent pas aussi beaux à voir. Il se mélangeait les pieds, trébuchait, se relevait et recommençait sans même toucher une cible. Ses gestes étaient lourds et les rares fois où il touchait une cible, la percussion du mannequin le faisait reculer et trébucher encore. Il passa des semaines sans réussir une seule véritable attaque, mais à force d'entraînement, il y arriva, enfin.

Ses gestes n'étaient pas aussi fluides que son celui de son grand-père, mais ils s'étaient nettement améliorés. Il ne se mélangeait plus les pieds et savait maintenant se positionner de la bonne façon. Ses attaques faisaient mouche bien que peu puissante. Un jour suivant ces entraînements, son grand-père jugea qu'il était temps de passer aux choses sérieuses et l'emmena plus loin dans la forêt. Ils tombèrent sur un groupe de loups qui les attaquèrent. Seulement, quand Kaidenn se retourna vers son grand-père, ce dernier avait disparu.

Il était seul, encerclé.

Les loups se précipitaient sur lui, mais plutôt que de paniquer, Kaidenn ferma les yeux. Il calma son rythme cardiaque, sa peur se transforma en excitation. Il ouvrit les yeux, il souriait.

Il fléchit les genoux, un bras vers l'avant, l'autre vers l'arrière, ses deux armes maintenues inversés comme son grand-père le lui avait appris. Puis il tournoya, virevolta, comme s'il était fait pour ça. Il tua un premier loup, puis un deuxième. Alors que son épée glissait le long de la jugulaire du deuxième loup, l'arrêtant en plein saut, un troisième vint mordre son mollet.

Il hurla à mort. Il n'avait jamais ressenti une telle douleur lui traverser le corps. Sa dague se planta dans la nuque du loup, le faisant lâcher prise et reculer. Kaidenn lâcha la dague, plus préoccupé par sa douleur que par son bien.
Puis soudain, il prit conscience de la scène autour de lui, d'autres loups venaient encore, mais surtout, du sang jonchait le sol, sur son corps celui des loups le recouvraient, se mélangeant également avec celui qui coulait de son mollet. Puis plus rien.

Quand il se réveilla, il était allongé sur le sol devant l'entrée de la cité neutre. Ses deux armes étaient juste devant lui, entièrement nettoyé. Le soleil bien parcourut les trois-quarts de son chemin. Il se faisait tard, de nombreuses heures avaient passé. Il s'assit, voyant son grand-père debout devant lui. Son regard laissait paraître son sentiment de mécontentement.

"Tu as sombré."

La démence, voilà ce qu'il s'était passé. En voyant le sang des loups ainsi que le sien, il avait sombré dans la folie passagère. Son grand-père soupira et s'en alla sans un mot de plus. Kaidenn rentra chez lui, attristé à l'idée d'avoir déçu son grand-père.

Le lendemain Kaidenn se réveilla avec plus de motivation qu'il n'en avait jamais eue, il allait rendre son grand-père fier à nouveau. Il prit un morceau de tissu et s'en alla jusqu'à l'endroit où ils avaient placé les mannequins, mais ils n'y étaient plus. Quand bien même, ils n'étaient pas essentiel pour ce que Keidenn voulait faire, à vrai dire, ils ne l'aideraient même pas du tout.

Kaidenn attacha le morceau de tissu autour de son visage de façon à se bander les yeux. Il prit une profonde respiration, tenta de vider son esprit et commença une série de mouvements d'entraînement. Après plusieurs minutes, il sentit son arme heurtée quelque chose. Ce "quelque chose" maintenait son épée et il n'arrivait pas à s'en défaire. Il enleva son bandeau et vit son grand-père, maintenir l'épée entre ses doigts.


"Te bander les yeux n'est pas une solution si tu n'es pas capable d'entendre ton ennemi arriver."

Il lui rendit son épée et prit le tissu qu'utilisait Kaidenn. Il se banda les yeux de la même manière et se mit en position de combat, invitant Kaidenn à l'attaquer. Kaidenn tenta de refuser, mais il insistait. Alors il se rua sur son grand-père, l'épée en avant, et se fit stopper net. Son grand-père avait de nouveau arrêté la lame, mais cette fois sans le voir.


"Trop bruyant."

D'un geste, il renversa Kaidenn et le fit tomber. Il se remit en position de combat et l'invita à nouveau. Cela dura plusieurs longues minutes, Kaidenn se faisait battre sans difficultés par un vieil homme avec les yeux bandés.

Au bout d'un certain temps, son grand-père enleva le tissu et le rendit à Kaidenn, lui demandant de le remettre. Pendant plusieurs heures, il lui apprit la relaxation, comment calmer son cœur et son esprit, d'écouter tout ce qui l'entourait. D'essayer d'entendre ses propres battements de cœur.



Le jour de ses 18 ans, le grand-père de Kaidenn mourut dans son sommeil. La première perte de Kaidenn et celle qui l'affecta le plus. Le magasin de ses parents n'était plus rentable et ils furent obligés de fermer boutique, définitivement. Après quoi, il décida de mener sa propre vie.

Il se dirigea vers le Parlement, on lui avait raconté qu'on y trouvait du travail facilement et effectivement, il en trouva, mais ce n'était pas ce à quoi il s'attendait. À vrai dire, il ne savait pas vraiment à quoi il s'attendait, il s'était lancé là-dedans du jour au lendemain et pensait qu'il suffirait certainement de demander une boutique et que l'histoire serait réglée.

Bien évidemment ce ne fut pas le cas, après plusieurs rejets, le personnel du parlement le dirigèrent tous vers un panneau d'affichage non loin de là. Il observa les papiers accrochés dessus, des demandes de récolte, des provocations en duel, un concours de chant qui s'organisait sur la place devant le Parlement dans les jours à venir. Mais une mission attira son attention. "Recherche garde du corps". Sur cette feuille était précisé qu'un homme recherchait un garde du corps pour sortir de la ville afin de récolter des matériaux qu'on ne trouvait qu'à l’extérieur.

Kaidenn décrocha la feuille et retourna vers un des membres du personnel qui lui expliqua comment s'y prendre, puis contacta le responsable de cette affiche. L'homme en question était un édénéen. Il toisa Kaidenn avec un rictus, mais accepta quand même. Puis ils partirent ensemble.

Sur le chemin, ils firent rapidement attaquer par des monstres que Kaidenn repoussa ou tua. Le tous les yeux bandés.

Eh bien, je ne te pensais pas aussi capable. Fit remarquer l'édénéen au bout d'un certain temps.
Vraiment ? Pourquoi as-tu accepté que je t'aide alors ?
Ma foi, j'ai vraiment besoin de ces matériaux et personne ne daignait accepter ma requête, il a bien fallu que je trouve un moyen. Et quand bien même tu serais mort en essayant de me protéger, le temps que le monstre s'occupe de ton cadavre m'aurait permis de m'enfuir.
D'accord. rétorqua Kaidenn, renfrogné.

Terminons vite cette quête, qu'il me paie, et que je ne le revois plus. Pensa Kaidenn.


Cela fait maintenant plusieurs années que Kaidenn accepte et mène à bien plusieurs missions de ce type. Il a gagné en musculature et ressemble un peu plus aujourd'hui à un guerrier aguerri. Malheureusement certaines de ses missions lui ont laissé de nombreuses cicatrices, bien souvent parce qu'il avait été trop imprudent.

Songs : The Witcher 3: One hour of Emotional and Relaxing Music

Ambiance




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ruines d'Almeria :: Avant le rôle play :: Fiches Tashank(s)-
Sauter vers: