Bienvenue

Le danger guette nos terres
Saurez-vous l'endurer ?

Navigation Rapide


Topforums


Votez toutes les deux heures ! :)

News

15/04/2017
Ouverture du forum
15/04/2017
Recrutement des modérateurs ouverts voir ce lien
26/04/2017
Le système de leveling et de compétences est quasi opérationel

Meilleurs voteurs

Code par MV/Shoki - Never Utopia
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


 :: Capitales :: Cité Neutre - Nouvelle Alméria :: Au bois joli Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Était-ce le début d'une longue aventure ?

avatar
Kaidenn
Maître du Jeu
Crédits avatar : .
Messages : 65
Emploi : Mercenaire
Expérience :
0 / 1000 / 100

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 2:43
Al'Hund
Kaidenn
Était-ce le début d'une longue aventure ?
Cela faisait des heures que Kaidenn restait inlassablement assis devant le bar sa chope en main, plongé dans ses pensées. Quand il buvait, c'était plus par mécanisme que par volonté. Il voulait prendre un repos bien mérité après sa dernière quête et pensait qu'une bonne bière de cette fameuse taverne lui ferait le plus grand bien, mais maintenant qu'elle était devant lui, il n'en avait plus vraiment grand chose à faire. Elle était là, il avait payé pour ça, alors autant la boire. C'était tout.
Ce n'était pas la première fois qu'il venait ici, non. À dire vrai, il commençait même à en avoir l'habitude, après chaque grosse mission, il venait se relaxer de cette façon. Après tout, quitte à gagner de l'or, autant s'en servir. Sauf qu'habituellement, ce n'était pas comme ça.
Un Tashank reste un Tashank. Dès qu'il entrait dans la taverne, Kaidenn faisait son numéro, s'installait au comptoir, commandait une bière et racontait à qui voulait bien l'entendre à quel point il avait excellé dans sa précédente mission et à chaque fois, il trouvait un public.
Ce n'était pas comme si cela était bien compliqué, avec le monde qui allait et venait dans cette taverne, il n'avait aucun problème à avoir des personnes différentes à qui parler. Et si jamais sa mission avait été un échec, il se contentait d'embellir les faits. La vérité, c'était que cette fois, sa précédente mission s'était vraiment mal passée. Désormais, il réfléchissait encore et encore aux autres scénarios possibles et imaginables, n'importe lequel aurait mieux fait l'affaire que ce qui s'était passé durant cette journée. N'importe lequel. Que s'était-il passé pour qu'il soit dans cet état ? C'est la question que lui avait posée le tavernier, il y avait de cela quelques minutes. Après un long mutisme Kaidenn se décida à en parler.
"J'ai été engagé avant-hier par un Sunazu, un certain Marn. Ce Marn voulait s'infiltrer dans un 'campement d'Immémoriaux', m'avait-il dit. Bien sûr en entendant ça, je lui ai demandé s'il était fou ou juste stupide, mais ce qu'il m'a répondu m'avait fait changer d'avis. En y repensant, j'aurai dû m'écouter et refuser la mission.
Bref. Il m'avait alors expliqué que sa mère était probablement retenue en otage par ces hommes. Il transpirait la détresse, je ne pouvais juste pas le laisser tomber. Et puis, tu imagines l'histoire que j'aurai eu à raconter en rentrant ? Comment j'aurai sauvé une famille des mains de ces 'immondes immémoriaux'
Alors c'était décidé, nous étions partis le lendemain dès l'aube et le soir même nous étions non loin du campement, observant. Ce que Marn avait appelé un campement m'avait effrayé au début, mais en réalité, ils n'étaient que quatre, deux Edenéens et deux Tashank. Ce qui était clairement un avantage. Un Devaòh nous aurait entendus à la moindre tentative d'approche et les Sunazu sont de trop bons chasseurs. Nous avions à faire à des personnes pratiquant visiblement la magie et non l'attaque au corps-à-corps. C'était gagné d'avance. Du moins, c'était ce que je pensais. Je n'ai pas compris tout de suite ce qu'il se passait, quand d'un léger coup de coude Marn m'indiqua la position de sa mère, légèrement éloigné du 'campement'. Cependant, un détail nous interpella tous les deux, elle n'était ni attachée, ni même surveillée.
Elle pouvait fuir sans crainte, mais non. Marn interpréta ça comme de la confiance en eux et en leurs capacités de la part des Immémoriaux, mais cela commençait à me sembler louche. Discrètement, Marn bandit son arc et cibla l'un des hommes. Son plan était pour le moins très clair. Je cachais mes yeux avec mon foulard comme à chaque fois que j'engageais un combat. Il attendit quelques secondes, puis il décocha. Le bruit de la flèche transperçant la chair et la provenance du cri qui s'ensuivit m'indiquait qu'au vu de leurs positions avant que je ne me bande les yeux, il avait visé un des Edenéens.
Et les deux Tashanks sombrèrent. Le deuxième Edenéen avait réagi au quart de tour et avait utiliser un sort d'aveuglement. J'entendis Marn grommeler de douleur. Le sort l'avait bien atteint.
Je continuais de me repérer grace aux sons qui m'indiquait que l'Edenéen avait assommé les deux Tashank très rapidement. Il fallait agir maintenant ou jamais. Sans réfléchir, je tuais donc le deuxième Edénéen. NON, fut le cri qui brisa le silence, puis des larmes. Marn s'était rapproché de moi et voyait sa mère probablement agenouillée devant l'un des cadavres, sanglotant.
Cette femme avait subi trop de brimades des autres races, là où elle vivait, et son mari avait fini par ne plus le supporter et s'était donné la mort. C'est du moins ce que j'ai pu comprendre quand elle accusa Marn d'avoir gâché sa vie. Que les Immémoriaux ne l'accepteraient plus jamais, maintenant que son fils avait tué l'un des leurs et qu'elle ne pourrait jamais venger son mari.
Marn restait sous le choc. Sa mère voulait rejoindre les Immémoriaux. En soi, je la comprends, dans sa situation n'importe qui aurait eu soif de vengeance et aurait pu se tourner vers les mauvaises options. Mais Marn était encore jeune, il ne voyait pas les choses de cette façon. Il venait de voir une facette de sa mère qu'il aimait tant qu'il aurait préféré ne jamais connaître.
"
Kaidenn s'apprêta à reprendre une gorgée.

ft. Del'Haoòs
Ceannan


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ruines d'Almeria :: Capitales :: Cité Neutre - Nouvelle Alméria :: Au bois joli-
Sauter vers: